• Beaucoup de médiocres réussissent. La médiocrité rassure.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • Il y a une loi de beauté qu'il importe de ne pas oublier. Malgré l'effort de quelques-uns, nous semblons marcher vers cet oubli, tant la médiocrité, monstres à mille têtes, a de fidèles dans les sociétés modernes.
    Monsieur croche et autres écrits (1901-1914)
  • Aimer des médiocres se paie par la médiocrité du bonheur qu'on y goûte…
    Les Jeunes filles, éd. Grasset
  • Cette intelligence de la médiocrité marquera dans le temps notre époque moderne. On la voit s'exprimer hautement et largement dans l'architecture, abondamment dans la littérature, et complètement dans la politique.
    Les Terrasses de l'Ile d'Elbe
  • Le vrai sens du mot « médiocrité », c'est n'escalader la montagne qu'à mi-hauteur sans jamais en atteindre le sommet. [...] ne jamais exiger la perfection, le meilleur de vous-même.
    Lettres aux écoles
  • Les esprits médiocres condamnent d'ordinaire tout ce qui passe à leur portée.
    Maximes
  • Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur.
    Maximes
  • Je rends grâce au Ciel de ce qu'ayant mis en moi de la médiocrité en tout, il a bien voulu en mettre un peu moins dans mon âme.
  • La médiocrité est un garde-fou.
  • Les gens médiocres cherchent à se faire valoir par une sévérité inexorable.
  • Toute réussite nous attire un ennemi. C'est la médiocrité qui entraîne la popularité.
  • Chaque fois qu'on produit un effet, on se donne un ennemi. Il faut rester médiocre pour être populaire.
  • C'est un grand signe de médiocrité de louer toujours modérément.
    Réflexions et maximes
  • La moyenne en tout est haïssable comme égale médiocrité.
  • De toutes les activités humaines, le pouvoir est celle où l'on voit le plus de personnes médiocres accomplir d'éclatantes carrières. Cela tient de ce qu'il existe dans la société un certain nombre de fonctions de gouvernement qui doivent être tenues continûment, et qu'il ne se trouve pas toujours assez d'hommes supérieurs pour les occuper.
    Le pouvoir, éd. Hachette