• Tout homme qui entreprend quelque chose de nouveau doit affronter trois sortes d'ennemis. Un : ceux qui pensent qu'il faut faire le contraire? Deux : ceux qui veulent faire la même chose, et qui considèrent que vous leur avez volé leur idée, et qui n'attendent que de vous descendre pour s'empresser de vous copier. Trois : la masse de ceux qui ne font rien et qui sont hostiles à toute changement et à toute initiative originale. Ceux là sont les plus nombreux et souvent les plus acharnés à vous empêcher de mener votre projet à bien.
    Le Papillon des étoiles, éd. Albin Michel
  • Et à quoi bon exécuter des projets, puisque le projet est en lui-même une jouissance suffisante ?
  • Il ne faut pas se lancer à la légère dans des entreprises qui ne répondent pas à ce que nous sommes.
  • Il faut faire les petites choses comme si elles étaient grandes.
  • Si vous avez fait des châteaux en l'air, vous n'avez pas travaillé en vain, car c'est là que tous devraient être. Maintenant, mettez dessous les fondations.
  • L'être dit libre est celui qui peut réaliser ses projets.
  • L'homme n'est rien d'autre que son projet, il n'existe que dans la mesure où il se réalise, il n'est donc rien d'autre que l'ensemble de ses actes, rien d'autre que sa vie.
  • Il faut toujours tâcher de former ses projets de façon que leur réussite même soit suivie de quelque avantage.
    Mémoires
  • Que votre foi soit plus grande que vos peurs et que vos rêves plus grands que vos doutes.
    Fil Twitter de R. Sharma
  • On n'essaierait jamais rien s'il fallait d'abord répondre à toutes les objections.
  • La plupart des hommes ont un moment dans leur vie où ils peuvent faire de grandes choses, c'est celui où rien ne leur semble impossible.
    De l'Amour (1822)
  • La science des projets consiste à prévenir les difficultés de l'exécution.
    Réflexions et Maximes
  • Les hommes ont de grandes prétentions et de petits projets.
    Réflexions et Maximes
  • La différence entre un rêve et un projet, c'est une date.
  • Faire des projets c'est prendre l'avenir en otage.
    Les Euphorismes de Grégoire