• L'important, dans une élection, est donc de promettre beaucoup, de promettre immensément, de promettre plus que les autres. plus les promesses sont irréalisables et plus solidement ancré dans la confiance publique sera celui qui les aura faites. Le paysan veut bien donner sa voix, c'est-à-dire aliéner ses préférences, sa liberté, son épargne entre les mains du premier imbécile ou du premier bandit venu ; encore exige-t-il que les promesses qu'il reçoit, en échange de tout cela, en vaillent la peine…
    Le Figaro, 6 octobre 1889
  • Tiens vis-à-vis des autres ce que tu t'es promis à toi seul. Là est ton contrat.
    Fureur et mystère
  • On se fatigue d'un tableau parfait. On ne peut rien en espérer. Une esquisse ne fatigue jamais - elle promet tant de choses !... On admire un tableau... on adore une esquisse.
    Jean de La Fontaine
  • On promet beaucoup pour se dispenser de donner peu.
    Réflexions et Maximes
  • Qui a fait une promesse folle doit malgré tout tenir sa parole.
    Sentences
  • Défions-nous de qui promet s'il ne promet pas aussi de tenir sa promesse.
    Le Livre de la déraison souriante, éd. Albin Michel
  • Soyez toujours fidèles à votre promesse même quand vous serez adultes.
    Le dernier message
  • Jurer est une chose, tenir parole est une deuxième chose.
    Solal, éd. Gallimard
  • Les loyautés. Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres — aux morts comme aux vivants —, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l'écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous même, des mots d'ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les replis de nos mémoires.
    Les Loyautés, éd. J.C.Lattès
  • Faillir à une promesse faite à un enfant, c'est voiler à jamais une part de son ciel bleu, c'est inscrire en lui la peur de la trahison. C'est glisser la suspicion dans son rapport aux autres, puisque par la suite, toute parole lui semblera douteuse
  • Je m'interdis de faire aux travailleurs des promesses que je ne pourrai pas tenir. Une plus équitable répartition des revenus serait le seul moyen d'améliorer leur sort. Le spectacle d'inégalités criantes nous fait un devoir d'y recourir.
    Gouverner c'est choisir - Discours à l’Assemblée nationale du 3 juin 1953
  • Les promesses sont gaillardes comme les maîtresses d'auberge.
    Chemin faisant, éd. Alphonse Lemerre
  • À trente ans on inhume encore une promesse ; à cinquante on enterre des concessions.
    Attirances, éd. Albin Michel