• Les femmes et les hommes politiques, les journalistes, les "experts", tous ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans un hypermarché ne connaissent pas la réalité sociale de la France d'aujourd'hui.
    Regarde les lumières mon amour, éd. Seuil
  • Une civilisation sans culture fait des sociétés sans pédagogie.
    Le droit de parler, éd. Albin Michel
  • Les sociétés, comme le poisson, pourrissent par la tête.
    La liberté guide mes pas, éd. Albin Michel
  • L'homme est né bon, c'est la société qui le pervertit.
    La liberté guide mes pas, éd. Albin Michel
  • Quand la société serre les fesses, les espaces de liberté individuelle rétrécissent.
  • Tout pays où la diminution des nombres paraîtra favorable en soi se trouve donc pris dans le dilemme : croître ou vieillir.
  • Les humains vivent mieux lorsque chacun d'eux est à sa place lorsque chacun d'eux sait où il se situe dans le schéma des choses. Détruisez cette place, vous détruirez la personne.
    Dune, vol. 1, éd. Robert Laffont
  • La plus puissante force de sociabilisation dans l'univers est la dépendance mutuelle.
    La Ruche d'Hellstrom, éd. J'ai Lu
  • Les humains sont contents lorsque chacun occupe sa place, lorsque chacun sait parfaitement ce qu'il représente dans l'agencement des choses et ce qu'il peut espérer accomplir. Détruisez cette place et vous détruisez l'être.
    Les Hérétiques de Dune, éd. Robert Laffont
  • Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...
    Ensemble, c'est tout, éd. Le Dilettante
  • Tout être humain est sacré et inviolable. Pour qu'une société ait un avenir, il est nécessaire qu'elle ait développé un respect sincère de la dignité de chaque personne, quelle que soit sa condition.
  • Pour vivre en société il y a deux choses essentielles à apprendre : apprendre à parler et apprendre à se taire.
  • Dans une société matérialiste, on sait jouir de la vie et braver la mort dans les combats ; mais hors de là, on ne sait plus ni vieillir ni mourir : triste état de l'homme que celui où il ne regrette que la vie et ne peut attendre que la mort !
    Pensées sur divers sujets (1817)
  • Dans une société bien réglée les bons doivent servir de modèle, et les méchants d'exemple.
    Pensées sur divers sujets (1817)
  • L'homme n'existe que par la société et la société ne le forme que pour elle.