• Je vis partout le développement de son grand principe que la nature a fait de l'homme heureux et bon, mais que la société le déprave et le rend misérable.
    Rousseau juge de Jean-Jacques
  • L'homme naît bon, c'est la société qui le corrompt.
    Discours sur les sciences et les arts
  • Ce qui me fâche dans la société présente, ce ne sont pas seulement les souffrances matérielles qu'un régime meilleur pourrait adoucir ; ce sont les misères morales que développent l'état de lutte et une monstrueuse inégalité.
    Action socialiste / Au clair de lune (1899)
  • Cette société est triste et sans esprit parce qu'on ne lui donne qu'à penser « fric ».
  • Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde.
  • La division des hommes en acteurs et spectateurs est le fait central de notre temps.
    Les Seigneurs : Notes sur la vision
  • Le principe de précaution ne doit pas être précédé ou dominé par un principe de suspicion et d'anxiété, à moins d'accepter de vivre dans une société craintive, affolée par la moindre innovation scientifique, minée par le sentiment de sa vulnérabilité, obsédée par le risque zéro, bref, une société en régression.
    Surfer la vie, Ed. Les liens qui libèrent
  • Nous vivons dans un monde où l'on se cache pour faire l'amour, mais où la violence se pratique à la pleine lumière du jour.
  • Il n'y a pas de manière plus subtile, plus sûre et plus discrète de renverser l'ordre existant de la société que de vicier sa monnaie.
  • Chaque membre de la société possède une inviolabilité fondée sur la justice, ou, comme disent certains, sur le droit naturel, qui a priorité sur tout, même sur le bien-être de tous les autres.
  • Toutes les tendances égoïstes qu'on trouve chez les hommes, le culte de soi et le mépris des autres, prennent leur source dans l'organisation actuelle des relations entre les hommes et les femmes.
  • Que si peu de gens osent maintenant être excentriques, voilà qui révèle le principal danger de notre époque.
    De la liberté, éd. Gallimard
  • L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes.
  • Toute la société humaine n'est plus qu'une machine pour créer de la richesse.
    La Capital
  • Une société est bien malade, lorsqu'au lieu de voir dans l'avenir la succession du présent, on n'y voit que sa destruction.
    Mélanges religieux et philosophiques