• Les lieux magiques sont toujours beaux et méritent d'être contemplés. Restez toujours sur le pont entre l'invisible et le visible.
  • J'ai le goût du merveilleux. Ce sont des restes d'enfance. Il n'y a pas de création sans ça.
  • La sagesse commence dans l'émerveillement.
  • Soyez toujours prêts à être surpris.
  • Heureux les yeux qui n'ont pas besoin d'illusion pour voir que le spectacle est grand.
  • La nature sauvage inspire l'émerveillement, l'émerveillement inspire le respect, parce qu'on respecte ce qui nous émerveille, on ne le détruit pas, on ne le dénature pas, et le respect amène le désir de « prendre soin de ».
    Francetvinfo.fr, 14/10/2019
  • L'émerveillement mène au respect, et le respect à l'action.
    Émerveillement, éd. La Martinière
  • Évoluant dans l'émerveillement, nous prenons conscience de l'humanité partagée et nous percevons intimement ce lien avec nos semblables, avec l'ensemble des êtres animés qui peuplent l'immensité du monde. Nous sommes alors fondamentalement reliés à tous les êtres animés et à tous les phénomènes inanimés.
    Émerveillement, éd. La Martinière
  • L'aventure c'est le trésor que l'on découvre chaque matin.
  • J'ai appris à avoir confiance en ma capacité de m'émerveiller.
  • Qui a été capable de s'émerveiller, même s'il doit un jour être écrasé par le monde, a su qu'il était utile et bon d'être homme.
    Ce que je crois, éd. Livre de Poche
  • Comprendre, c'est regarder, s'émerveiller, s'élargir sans cesse.
    Les dernières chaînes, éd. Pocket
  • Je ne peux pas guérir, fêter, bercer, serrer le monde entier contre mon cœur et personne ne me le demande ! Mais je peux faire que partout où j'irai, j'aille les yeux ouverts, le cœur ouvert, aimant.
  • Il n'est pas nécessaire de courir le monde, de traverser océan et jungle pour sentir le charme des nuées, la sève des arbres, le langage des rivières et des nuits.
    Des hommes, éd. Gallimard
  • À tout moment la vie abonde, ruisselle, irrigue ce quotidien auquel nous ne savons pas nous arrêter. C'est du plus ordinaire que filtre l'eau de la source. Mais il y a tant à débroussailler avant d'être à même de le comprendre, de l'admettre.
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • »