Citations de Paulo Coelho

Paulo Coelho
Paulo Coelho (né le ) est un romancier brésilien. Crédit photo : Ricardo Stuckert, Agência Brasil. Pour aller plus loin : Site officiel de Paulo Coelho

" Aimer, c'est risquer le rejet. Vivre, c'est risquer de mourir. Espérer, c'est risquer le désespoir. Essayer, c'est risquer l'échec. Risquer est une nécessité. Seul celui qui ose risquer est vraiment libre. "

" Vous êtes à la fois un cœur qui bat et un battement de cœur dans ce corps qu'est l'humanité. "

" Un jour, vous vous réveillerez et vous n'aurez plus le temps de faire ce que vous avez toujours voulu faire. Faites-le donc maintenant. "

" De toutes les manières que l'homme a trouvé de se faire du mal à lui-même, l'Amour est la pire. "

" Les gens veulent tout changer et, en même temps, souhaitent que tout continue uniformément. "

" La vie peut être courte ou longue, tout dépend de la façon dont nous la vivons. "

Vie

" Les deux épreuves les plus difficiles sur le chemin spirituel : la patience d'attendre le bon moment et le courage de n'être pas déçus par ce que vous trouvez. "

" C'est grave de s'obliger à ressembler à tout le monde : cela provoque des névroses, des psychoses, des paranoïas. "

" Même la plus grande sagesse peut être occultée par l'éclat de la vanité. "

" La jeunesse est ainsi, elle établit ses propres limites sans demander si le corps supporte. "

" L'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires. "

" Si tu ne veux pas t'attirer d'ennuis, partage toujours la responsabilité. "

" Les rumeurs sont transportées par des rageux, acceptées par les imbéciles et se répandent par les idiots. "

" La façon dont tu traites les autres est un reflet direct de la façon dont tu te sens envers toi-même. "

" Très souvent, au cours de notre existence, nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver, sinon notre âme meurt. "

" Quand un homme marche vers son destin, il est bien souvent forcé de changer de direction. "