• Le pouvoir est une beauté ; il fait aimer aux femmes la vieillesse même.
    Pensées
  • Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général.
  • Celui qui dirige les autres est peut-être puissant, mais celui qui s'est maîtrisé lui-même a encore plus de pouvoir.
  • Quand le peuple ne craint plus le pouvoir, c'est qu'il espère déjà un autre pouvoir.
  • Un individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que mille individus endormis et soumis.
  • La lutte de l'homme contre le pouvoir, c'est la lutte de la mémoire contre l'oubli.
  • Il y a dans le pouvoir sans bornes une sorte de vertige qui saisit le génie comme la sottise, et les perd également l'un et l'autre.
    Considérations sur la Révolution française (posthume, 1818)
  • Tout serait perdu si le même homme, ou le même corps des nobles ou du peuple, exerçait ces trois pouvoirs : celui de faire les lois, celui d'exécuter les résolutions publiques, et celui de juger les crimes.
    L'esprit des lois (1748)
  • C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser : il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites [...] Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.
    De l'esprit des lois
  • La soif de dominer est celle qui s'éteint la dernière dans le cœur de l'homme.
  • A tout être humain ont été concédées deux qualités : le pouvoir et le don. Le pouvoir conduit l'homme à la rencontre de son destin ; le don l'oblige à partager avec les autres ce qu'il y a de meilleur en lui.
  • Un pouvoir exorbitant donné tout à coup à un citoyen dans une république forme une monarchie ou plus qu'une monarchie. Quand on succède au peuple, on est despote.
    Maximes et pensées
  • L'appétit de pouvoir que manifeste la classe régnante d'un État contrecarre une limitation de ses droits de souveraineté. Cet « appétit politique de puissance » … Comment se fait-il que cette minorité-là, puisse asservir à ses appétits la grande masse du peuple ?
    Pourquoi la guerre ?
  • Gouverner les êtres humains, c'est connaître leurs vrais besoins, et non pas obéir à leurs caprices déréglés.
  • Le pouvoir est semblable à la renommée : il s'accroît par le seul fait de durer et de s'exercer.
    Léviathan

Thèmes connexes