• Le suicide ! c'est la force de ceux qui n'en ont plus.
  • La réalité implacable me conduirait au suicide si le rêve ne me permettait pas d'attendre.
  • J'ai la passion du suicide sans en avoir le courage. Je m'enferme avec le démon de l'hypocondrie et je m'amuse à le voir sucer mes moelles.
    Journal intime
  • Chaque suicide est un poème de mélancolie…
    La Peau de chagrin (1831)
  • Bien sûr, des fois, j'ai pensé mettre fin à mes jours, mais je ne savais jamais par lequel commencer.
    Fatras
  • [...] moi je me suis suicidé en état de légitime défense.
    La femme du boulanger
  • Depuis que je me suis pendu, j'ai appris quelque chose : c'est qu'on pouvait avoir du plaisir même avec son malheur.
    La femme du boulanger
  • Que de gens ont voulu se suicider et se sont contentés de déchirer leur photographie !
    Journal
  • La vie est trop courte pour se tuer ; ce n'est pas la peine de s'impatienter.
  • La puissance d'aimer, l'activité de la pensée, le prix qu'on attache à l'opinion, font de tel ou tel genre de vie une existence douce pour les uns, et tout à fait pénible pour les autres.
    Réflexions sur le suicide (1813)
  • Il faut se suicider jeune quand on veut profiter de la mort.
  • Ce n'est pas que le suicide soit toujours de la folie, mais en général, ce n'est pas dans un accès de raison que l'on se tue.
    Lettre à M. Mariott, 1734
  • Ça fait des années que je pense au suicide. C'est la seule chose qui me fait avancer.
  • Quand on a l'intention de se suicider en se jetant d'un immeuble, on a intérêt à le choisir le plus élevé possible, de façon à avoir le temps de changer d'avis.
  • Se suicider trop tôt, c'est manquer de mémoire et d'imagination.
    Le Jour et l'heure, éd. Stock
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • »