Citations « Amant »

" Il n'y a pas deux peaux qui aient la même texture, et jamais la même lumière, la même température, les mêmes ombres, jamais les mêmes gestes ; car un amant, lorsqu'il est animé par l'amour véritable, peut parcourir la gamme entière des siècles de science amoureuse. "

Anaïs Nin

" Les amants inventent leur propre vocabulaire, mais il n'a de signification que pour eux. "

René Barjavel

" Ceux qui s'aiment et qui sont séparés peuvent vivre dans la douleur, mais ce n'est pas le désespoir : ils savent que l'amour existe. "

Albert Camus

" Ce n'est pas pour l'avoir, mais pour l'ôter à une autre, qu'une femme prend un amant. "

Alphonse Karr

" Le véritable amant comprend que la liberté et la loyauté ne sont pas des ennemis. "

Paulo Coelho

Le Manuscrit retrouvé, Ed. Flammarion

" La femme garde toujours dans sa fenêtre la lumière de l'étoile, dans sa main la ligne de vie de son amant. "

Paul Éluard

" N'est-elle pas plus morale, l'union libre de deux amants qui s'aiment, que l'union légitime de deux êtres sans amour ? "

Georges Feydeau

" On n'est point l'ami d'une femme lorsqu'on peut être son amant. "

Honoré de Balzac

" L'important n'est pas d'être le premier amant d’une femme, mais le dernier. "

Søren Kierkegaard

" Il est plus facile d'être amant que mari par la raison qu'il est plus difficile d'avoir de l'esprit tous les jours que de dire de jolies choses de temps en temps. "

Honoré de Balzac

Physiologie du mariage

" Une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, une femme qui a trois amants est une femme. "

Victor Hugo

Le Tas de Pierres

" Jamais un mari ne sera si bien vengé que pas l'amant de sa femme. "

Honoré de Balzac

Physiologie du mariage

" A l'égard de celui qui vous prend votre femme, il n'est pas de pire vengeance que de la lui laisser. "

Sacha Guitry

" Le bonheur à deux ? Ça dure le temps de compter jusqu'à trois. "

Sacha Guitry

" La grande force de défense, c'est l'amour qui engage les amants dans un monde enchanté fait exactement à leur mesure et qui est défendu admirablement par l'isolement. "

René Magritte