• Le but de l'artiste est de devenir l'autre. Il a un miroir à la place du visage. La beauté de l'art, c'est de passer du plus personnel au plus collectif.
    Philosophie Magazine - n°70 juin 2013
  • Mon métier c'est de poser des questions. À la différence de nombreux philosophes, je ne pense pas avoir de réponse. Je ne pose pas de questions en mots, mais avec des émotions visuelles ou sonores.
    Philosophie Magazine - n°70 juin 2013
  • Je raconte des paraboles, pas par les mots, mais par des signes, des images et des sons. [...] Parce que les formes sont plus floues que les mots, chacun peut plus facilement terminer l'histoire, la prendre pour lui-même.
  • Plus on travaille, plus on disparaît et plus on devient son oeuvre. Je pense que le désir d'un artiste, c'est de devenir son oeuvre. Finalement, on joue sa propre vie pour la vivre réellement : on joue la tristesse, on joue le bonheur. On est montreur, on n'est que montreur, on n'a plus de vie tout comme un acteur de théâtre.
    Catalogue de l'exposition Christian Boltanski Faire son temps, Centre Pompidou 2019
  • Les scientifiques sont arrêtés par l'idée de l'absurde, de l'hérésie scientifique, l'artiste rien ne l'arrête, il n'est pas embarrassé par la science.
    Luna-Park
  • C'est épatant, les artistes. Ils sont fous, comme tout le monde, mais pas vraiment comme tout le monde. J'ai un faible pour eux.
  • L'artiste devient plus qu'un prêtre : un téléphone de l'au-delà, le ventriloque de Dieu.
  • L'artiste a le pouvoir de réveiller la force d'agir qui sommeille dans d'autres âmes.
  • Les artistes ne peuvent avoir de directeur de conscience : ils seraient des peintres morts ! C'est valable pour tous les milieux artistiques. [...] Devenir conformiste peut être intéressant pour toi, mais jamais pour l'art.
    Les grands entretiens d'artpress - immec éditeur / artpress
  • Un artiste européen est asocial, c'est-à-dire qu'il travaille dans un rapport  de « non-relation » avec la société. Il fait quelque chose contre le désir, contre le consensus esthétique de la société.
    Les grands entretiens d'artpress - immec éditeur / artpress
  • Tout ce que l'artiste peut espérer de mieux, c'est d'engager ceux qui ont des yeux à regarder aussi.
  • L'artiste n'en finit pas d'épuiser ses rêves.
    André Verdet, Dernier entretien avec Braque, Ed. Galilée
  • C'est l'artiste qui doit nourrir la peinture, la nourrir de sa chair, de son esprit, quasiment jusqu'à ce qu'il en perde connaissance, qu'il en perde son sang profond. S'engager jusqu'au péril dans la voie de la fidélité totale. L'art est une blessure qui devient lumière.
    André Verdet, Dernier entretien avec Braque, Ed. Galilée
  • Un Picasso étudie un objet comme un chirurgien dissèque un cadavre.
    Les Peintres cubistes. Méditations esthétiques, Eugène Figuière & Cie
  • Avant tout, les artistes sont des hommes qui veulent devenir inhumains.
    Les Peintres cubistes. Méditations esthétiques, Eugène Figuière & Cie