• Au mélancolique, je n'ai qu'une chose à dire : regarde au loin !
  • La mélancolie n'est que de la ferveur retombée.
    Les nourritures terrestres
  • La mélancolie est une éternelle réflexion, sur un mieux être jamais achevé, celui de soi ou des autres.
  • Je peux à peine concevoir un type de beauté dans lequel il n'y aurait pas la mélancolie.
  • On vit avec un cœur trop plein dans un monde trop vide. Et sans avoir usé de rien, on est désabusé de tout.
  • La mélancolie se lève chaque matin une minute avant moi. Elle est comme quelqu'un qui me fait de l'ombre, debout entre le jour et moi.
  • [...] il y a quelque de puéril dans la mélancolie, on veut punir la vie parce qu'on estime qu'elle nous a punis, on est comme ces enfants qui boudent et bientôt ne savent plus sortir de leur bouderie...
    La plus que vive, éd Gallimard
  • La mélancolie est un appétit qu'aucune misère ne satisfait.
  • Il n'y a rien de plus mélancolique que les beaux soirs d'été. Les forces de la nature éternelle nous font mieux sentir le néant de notre pauvre individualité.
    Lettre à Madame Roger de Genettes, 3 juillet 1864
  • La mélancolie est le petit luxe des âmes pauvres.
  • Il n'y a pas de grande destinée sans un peu de mélancolie.
    Malatesta
  • Il y a, plus loin que la satisfaction matérielle, le plaisir de partager de la mélancolie. Au-delà d'une amante avec laquelle on jouit de la vie, il y a une sœur avec qui l'on pleure.
    L'Ennemi des lois
  • J'aime quand tu te tais et que tu es comme distante… et tu ressembles au mot : mélancolie.
    Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée (1924)
  • La mélancolie ne conserve du suicide que l'art de contempler le monde avec l'indifférence curieuse d'un mort en sursis, dont le tempérament de spectateur fait de chaque geste le transfuge d'un tableau.
    Philosophie Magazine - n°29 mai 2009
  • La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste.
    Les Travailleurs de la mer