Citations de Yasmina Khadra

Yasmina Khadra
Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né le 10 janvier 1955. Écrivain algérien, ses œuvres les plus connues sont Les Hirondelles de Kaboul (2002), L'Attentat (2005), Les Sirènes de Bagdad (2006), Ce que le jour doit à la nuit (2008), La Dernière Nuit du Raïs (2015)

" Si l'existence n'était qu'un chant d'été, personne ne saurait combien la neige est belle en hiver. "

" Si tu veux faire de ta vie un maillon d'éternité et rester lucide jusque dans le cœur du délire, aime… Aime de toutes tes forces, aime comme si tu ne savais rien faire d'autre, aime à rendre jaloux les princes et les dieux… car c'est en l'amour que toute laideur se découvre une beauté. [...] Celui qui passe à côté de la plus belle histoire de sa vie n'aura que l'âge de ses regrets et tous les soupirs du monde ne sauraient bercer son âme. "

Ce que le Jour doit à la Nuit, éd. Julliard

" On peut tout te prendre, tes biens, tes plus belles années, l'ensemble de tes joies, et l'ensemble de tes mérites, jusqu'à ta dernière chemise, il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l’on t'a confisqué. "

" Rêver, ce n'est pas attendre, mais chercher à atteindre son but contre vents et marées. "

" La pauvreté ne consiste pas à manquer d'argent, mais de repères. "

" La vraie liberté est de ne rien devoir à personne, et la vraie richesse, ne rien attendre des autres. "

" Croire en quelque chose, c'est d'abord et surtout ne jamais y renoncer. "

" Il est des silences qu'il ne faut pas déranger. Pareils à l'eau dormante, ils apaisent notre âme. "

" Il faut toujours regarder la mer. C'est un miroir qui ne sait pas nous mentir. "

Mer

" Celui qui t'a dit qu'un homme ne doit pas pleurer ignore ce qu'un homme veut dire. "

" Qui rêve trop oublie de vivre. "

L’Attentat, éd. Julliard