• Je suis perpétuellement consumé par un profond, un inextinguible amour de l'humanité, un profond désir de faire le bien, de défendre les faibles, de réaliser des choses prodigieuses.
    Un singulier regard - écrits autobiographiques
  • L'ambition de faire le bien est la seule qui compte.
    La route du succès (1922)
  • Rien ne passe aussi inaperçu que le Bien, puisque le Bien véritable ne dit pas son nom - s'il le dit, il cesse d'être le Bien, il devient de la propagande.
  • Le bien permanent doit couler par le canal des lois.
  • Quiconque est parvenu à discerner le bien et le mal a déjà perdu son innocence, car le propre de l’innocence est de ne pas connaître le mal.
  • Le bien est voulu, il est le résultat d'un acte, le mal est permanent.
    Lettre à Jean Paulhan, 14 novembre 1932
  • Le bien est facile à faire ; il n'est difficile que de le vouloir et de fixer un moment la volonté mobile et changeante de l'homme, pour la mettre d'accord avec l'éternelle et immuable volonté de Dieu.
    Pensées sur divers sujets (1817)
  • Dieu laisse l'homme libre de faire le mal, pour qu'il ait le mérite de faire le bien.
    Pensées sur divers sujets (1817)
  • Les méchants croient vous faire beaucoup de bien en ne vous faisant pas mal.
  • Le sage n'est pas celui qui prêche le bien, mais celui qui le fait.
    Le jardin des roses
  • [...] le bien prend en considération la valeur intrinsèque de l'autre et ce qu'implique la profonde réciprocité entre deux êtres. Le mal en est le contraire ; il est ce qui nuit à l'autre, à son épanouissement, à sa liberté, à la justice, il est la malveillance.
    L'éthique est une boussole, éd. de l'Aube
  • L'homme n'a jamais été programmé pour faire le bien, et l'existence même du mal est "normale". Dès lors que le bien est défini comme la manifestation du souci de l'autre, le mal s'invite de lui-même.
    L'éthique est une boussole, éd. de l'Aube
  • Profite des petites occasions de bien faire, en attendant les grandes.
    De toutes les paroisses (1913)
  • Bien agir se passe de bien penser, mais non bien penser de bien agir.
    Chemin faisant, éd. Alphonse Lemerre
  • La foi en la vérité, en la beauté et en l'humanité est la forme la plus élevée du bien.
    La Trilogie du Caire Volume II : Qasr al-Chawq (1957)