Joseph Fouché

Joseph Fouché
Joseph Fouché (21 mai 1759 - 26 décembre 1820) est un homme politique français. Durant la Révolution française, il réprime avec férocité l'insurrection lyonnaise en 1793 puis devient ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat et l'Empire.

" Malheur à ceux qui remplissent les pages de l'histoire. Ils paient pour la liberté le prix de leur bonheur. "

" Il ne faut pas se confier aux bras de ceux dont vous ne possédez pas le cœur. "

" La guerre ne conduit, même le vainqueur, qu'à une ruine certaine. C'est dans la guerre que les lois s'éteignent et que le droit du plus fort s'établit. "

" Le seul moyen de régner longtemps est de gouverner avec modération. "

" Les connaissances abstraites sont utiles, mais les connaissances pratiques sont nécessaires. "

" La sagesse de nos ennemis n'est que notre imprévoyance. "

" Il y a anarchie lorsque les passions deviennent la loi. "

Loi

" On ne sait donner que quand on sait refuser. "

Don

" Le bien permanent doit couler par le canal des lois. "

" Tout bien considéré, la sagesse et la justice assurent le succès des grandes entreprises. "

" Je ne juge pas l'avenir, il dépend de trop de choses. "

" La tristesse vient de la solitude du cœur. "

" C'est le sort des grands hommes de paraître plus audacieux que prudents parce qu'on les juge sans avoir leurs lumières et leurs ressources. "

" Il y a quelque chose de plus utile que la force, c'est de savoir l'employer. "

" Le temps qui détruit tout est lent à détruire les préjugés. "

" Nos plus grands malheurs naissent de nos passions et de nos discordes. "