• Rien n'est bon dans la vie que les émotions.
    Le Crime de Sylvestre Bonnard
  • L'important, c'est être capable d'émotions ; mais n'éprouver que les siennes, c'est une triste limitation.
    Journal, 12 mai 1892
  • L'émotion est ce moment où l'acier rencontre une pierre et en fait jaillir une étincelle car l'émotion est la source principale de toute prise de conscience. Point de passage de l'obscurité à la lumière, ni de l'inertie au mouvement sans émotion.
  • Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l'apathie en mouvement.
  • Les émotions les plus belles sont celles que tu ne sais pas expliquer.
  • Le début est un mystère, la fin une révélation. Mais dans l'intervalle, il y a les émotions qui sont les vraies richesses de la vie.
  • Il n'y a de sensations uniques que dans la musique et dans l'amour ; de tout son être, on se rend compte qu'elles ne pourront plus revenir et l'on déplore de tout son cœur la vie quotidienne à laquelle on retournera.
    Le livre des leurres (1936)
  • Le sublime touche, le beau charme.
  • L'émotion ne doit pas se traduire par un tremblement ému. Elle ne s'ajoute ni ne s'imite. Elle est le germe, l'oeuvre est l'éclosion. J'aime la règle qui corrige l'émotion.
    Pensées et réflexions sur la peinture, Nord-Sud, n°10 - décembre 1917
  • Nous appellerons « émotion » une chute brusque de le conscience dans la magique.
  • L'apparence des choses change en fonction des émotions ; nous voyons la magie et la beauté en elles, lorsque la magie et la beauté sont en nous-mêmes.
  • Nous ne devons pas avoir peur de toucher, de sentir, de montrer notre émotion. La chose la plus facile dans le monde est d'être ce que vous êtes, d'être ce que vous ressentez. La chose la plus difficile est d'être ce que les autres veulent que vous soyez. Ne les laissez pas vous mettre dans cette position.
    Love
  • Il n'y a sans doute rien de plus émouvant dans la vie d'un homme que la découverte fortuite de la perversion à laquelle il est voué.
    Le Roi des Aulnes
  • Les femmes sont mieux adaptées que l'homme à la douleur. Elles vivent d'émotions, ne pensent qu'aux émotions.
  • Les émotions non exprimées ne meurent jamais. Elles sont enterrées vivantes et libérées plus tard de façon plus laide.