• Toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme.
  • Faites attention, quand une démocratie est malade, le fascisme vient à son chevet mais ce n'est pas pour prendre de ses nouvelles.
  • La première étape d'un mouvement fasciste est la réunion, sous un chef autoritaire, d'un certain nombre d'hommes possédant plus que la moyenne de brutalité et de stupidité. L'étape suivante consiste à fasciner les imbéciles et à museler les intelligents.
    Un nouveau regard sur l'empirisme : 1927-42
  • Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l'expulser.
  • Le fascisme ça commence avec les fous, ça se réalise grâce aux salauds et ça continue à cause des cons.
  • La démocratie, c'est la ménopause des sociétés occidentales, la Grande Ménopause du corps social. Et le fascisme est leur démon de midi.
    Cool Memories I et II
  • Le fascisme on le soigne en lisant et le racisme on le soigne en voyageant.
  • Les fascistes sont ignorants, ils ne lisent pas, ils lisent seulement les journaux, le pragmatisme est la base idéologique du fascisme, ils n'aiment pas la culture.
    À l'occasion de la projection du film Fascita de son cousin l'écrivain Nico Naldini, décembre 1974
  • Le fascisme est toujours autour de nous, parfois en civil. Le fascisme est susceptible de revenir sous les apparences les plus innocentes. Notre devoir est de le démasquer, de montrer du doigt chacune de ses nouvelles formes.
    Reconnaître le fascisme, éd. Grasset
  • Aux personnes privées d'une identité sociale claire, le fascisme éternel répond qu'elles ont pour seul privilège, plutôt commun, d'être nées dans un même pays. C'est l'origine du nationalisme.
    Reconnaître le fascisme, éd. Grasset
  • Le fascisme éternel se déploie et recherche le consensus en exploitant la peur innée de la différence et en l'exacerbant. Le fascisme éternel est raciste par définition.
    Reconnaître le fascisme, éd. Grasset
  • La langue, comme performance de tout langage, n'est ni réactionnaire, ni progressiste ; elle est tout simplement fasciste ; car le fascisme, ce n'est pas d'empêcher de dire, c'est d'obliger à dire.
    Colloque de Cerisy (1977)
  • Le fascisme n'est pas le contraire de la démocratie, mais son évolution par temps de crise.

Thèmes connexes