Paul-Michel Foucault (15 octobre 1926 - 25 juin 1984) est un philosophe français. Professeur au Collège de France, de 1970 à 1984, sa réflexion s'attache aux rapports entre pouvoir et savoir.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession : Philosophe
  • Date de naissance : 15 octobre 1926
  • Date de décès : 25 juin 1984
  • De l'homme à l'homme vrai, le chemin passe par l'homme fou.
    Histoire de la folie à l'âge classique, éd. Plon
  • Une société se définit par ce qu'elle rejette.
  • L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe. [...] Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire.
  • L'homme est une invention dont l'archéologie de notre pensée montre aisément la date récente. Et peut-être la fin prochaine.
    Histoire de la folie à l'âge classique, éd. Plon
  • L'histoire, [...] c'est le discours de l'éclat par lequel le pouvoir fascine, terrorise, immobilise.
    Il faut défendre la société
  • C'est un des traits fondamentaux des sociétés occidentales que les rapports de force qui pendant longtemps avaient trouvé dans la guerre, dans toutes les formes de guerre, leur expression principale, se sont petit à petit investis dans l'ordre du pouvoir politique.
    Histoire de la sexualité, vol 1 La volonté de savoir - éd. Gallimard
  • L'homme, pendant des millénaires, est resté ce qu'il était pour Aristote : un animal vivant, et de plus capable d'une existence politique ; l'homme moderne est un animal dans la politique duquel sa vie d'être vivant est en question.
    La volonté de savoir
  • La philosophie antique nous apprenait à accepter notre mort. La philosophie moderne, la mort des autres.
  • Il n'y a pas une seule culture au monde où il soit permis de tout faire. ET on sait bien depuis longtemps que l'homme ne commence pas avec la liberté mais avec la limite et la ligne de l'infranchissable.
    Histoire de la folie à l'âge classique, éd. Plon
  • La connaissance, au fond, ne fait pas partie de la nature humaine. C'est la lutte, le combat, le résultat du combat, et c'est par conséquent le risque et le hasard qui vont donner lieu à la connaissance. La connaissance n'est pas instinctive, elle est contre-instinctive ; de même qu'elle n'est pas naturelle, elle est contre-naturelle.
    Dits et Écrits, éd. Gallimard
  • Jamais la psychologie ne pourra dire sur la folie la vérité, puisque c'est la folie qui détient la vérité de la psychologie.
    Maladie mentale et psychologie, éd. PUF
  • Il n'y a pas d'exercice du pouvoir sans une certaine économie des discours de vérité fonctionnant dans, à partir de et à travers ce pouvoir.