Frédéric Beigbeder, né le 21 septembre 1965, est un écrivain, critique littéraire, animateur de télévision et réalisateur français. Il est notamment l'auteur de 99 francs, de Windows on the World, prix Interallié en 2003, Un roman français, prix Renaudot en 2009. Photo de Georges Biard
  • Dans la vie on fait tout pour échapper à ses parents, et puis un jour, on devient parent.
    Windows on the World, éd. Grasset
  • La publicité est chargée de faire croire aux citoyens que la situation est normale quand elle ne l'est pas.
    99 francs, éd. Grasset
  • La quête de plaisir fugace diminue l'espérance de vie.
    Un roman français, éd. Grasset
  • Le seul intérêt de vivre en démocratie, c'est de pouvoir la critiquer.
    Windows on the World, éd. Grasset
  • Les femmes de quarante ans m'angoissent avec leurs névroses identiques aux miennes : jalousie de la jeunesse, cœur endurci, complexes physiques insolubles, peur de devenir imbaisable, ou de l'être déjà.
    Oona et Salinger, éd. Grasset
  • Je ne peux m'empêcher de considérer tous les hommes qui restent plus de trois ans avec la même femme comme des lâches ou des menteurs.
    Windows on the World, éd. Grasset
  • Les écrivains qui sortent le soir ne s'amusent jamais complètement : ils travaillent, que voulez-vous ; vous croyez qu'ils déconnent alors qu'ils sont au bureau, en train de chercher la phrase qui justifiera leur gueule de bois du lendemain. Si la moisson est bonne, quelques phrases survivront à la relecture et seront intégrées à un paragraphe. Si la soirée est ratée, il n'y aura rien en magasin, pas même une métaphore, une blague, un calembour ou un ragot. Malheureusement, quand il n'y a rien à glaner, les écrivains ne s'avouent pas vaincus : l'échec leur fournit un prétexte pour sortir plus encore, buvant davantage, comme des chercheurs d'or qui s'acharneraient dans une mine désaffectée.
    Oona et Salinger, éd. Grasset
  • La célébrité c'est bien ; la postérité c'est mieux.
  • L'amour physique donne l'impression de passer un examen, ou de faire des pompes.
    Au secours pardon, éd. Grasset
  • Tout bon livre doit savoir provoquer l'attente : lire, c'est attendre la suite !
  • Le célibataire fait plus pitié qu'envie, sauf aux hommes mariés qui l'imaginent libre.
    Nouvelles sous ecstasy, éd. Gallimard
  • La société dans laquelle nous sommes nés repose sur l'égoïsme. Les sociologues nomment cela l'individualisme alors qu'il y a un mot plus simple : nous vivons dans la société de la solitude.
  • Le plaisir présente un avantage : contrairement au bonheur, il a le mérite d'exister.
    Nouvelles sous ecstasy, éd. Gallimard
  • Si les hommes font tant de peine aux femmes, c'est sans doute qu'elles sont tellement plus belles quand elles pleurent.
    99 francs, éd. Grasset
  • La vie est une vallée de larmes.
    Un roman français, éd. Grasset