Citations de Baltasar Gracián

Baltasar Gracian
Baltasar Gracián y Morales, ( - ) est un écrivain et philosophe jésuite espagnol.

" Il y a des miroirs pour le visage, il n'y en a pas pour l'esprit. "

" Pour être aimé, il faut aimer, il faut être bienfaisant, il faut donner de bonnes paroles et encore de meilleurs effets. La courtoisie est la magie politique des grands personnages. "

" Les vérités qui nous importent le plus ne sont jamais dites qu'à moitié. "

" Ceux qui parlent sont payés de l'applaudissement qu'on donne à ce qu'ils disent ; et ceux qui écoutent, du profit qu'ils en reçoivent. "

" Il n'y a point de contagion plus dangereuse que celle des malheureux. "

" Mieux vaut être fou avec tous que sage tout seul. "

" Dans le doute, il n'y a rien de meilleur que de s'adresser aux gens qui savent. "

" Un héros doit réunir en lui toutes les belles qualités, mais sans en affecter une. "

" Mettez en tout un grain d'audace. "

" Un grain de gaieté assaisonne tout. "

" Quelque grand que soit le poste, celui qui le tient doit se montrer encore plus grand. "

" C'est un grand art de vendre du vent. "

" Il n'y a point d'utilité, ni de plaisir, à jouer à jeu découvert. "

L'Homme de cour

" L'homme d'esprit aime mieux trouver des gens dépendants que des gens reconnaissants. "

L'Homme de cour

" Il n'y a point de plus grande seigneurie que celle de soi-même, et de ses passions. "

L'Homme de cour

" Le sage a toujours cette consolation qu'il est éternel ; car, si son siècle lui est ingrat, les siècles suivants lui font justice. "

L'Homme de cour