Le Bouddha Siddharta Gautama (vers 536 - vers 480 av. J. C.) est un philosophe, fondateur d'une communauté de moines errants qui donnera naissance au bouddhisme.
  • Une conscience troublée par les désirs ne peut se libérer. Une sagesse troublée par l'ignorance ne peut se développer.
  • Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle ?
  • Puisque la haine ne cessera jamais avec la haine, la haine cessera avec l'amour.
  • Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas, alors s'inquiéter ne change rien.
  • Personne ne peut nous sauver, à part nous-mêmes. Personne ne peut et personne ne le fera pour nous. Nous devons nous-mêmes marcher dans notre propre voie.
  • Chaque matin, nous renaissons à nouveau. Ce que nous faisons aujourd'hui est ce qui importe le plus.
  • S'accrocher à sa colère, c'est comme boire du poison et attendre que l'autre personne meure.
  • J'appelle sage celui qui, tout innocent qu'il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force.
  • Dans le passé, seule l'existence passée était réelle, et irréelles les existences future et présente. Dans le futur, seule l'existence future sera réelle et irréelles les existences passée et présente. Maintenant seule l'existence présente est réelle et irréelles les existences passée et future.
  • La patience est la plus grande des prières.
  • Ne prêtez pas attention aux choses que font ou qu'arrêtent de faire les autres, prêtez attention à ce que vous faites ou à ce que vous arrêtez de faire.
  • Ne croyez pas les individus, fiez-vous aux enseignements. Ne croyez pas les mots, fiez-vous au sens ultime, ne croyez pas à l'intellect, fiez-vous à la sagesse.
  • Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3