Citations de Marguerite Duras

Marguerite Duras ( - ), de son vrai nom Marguerite Germaine Marie Donnadieu, est une romancière, dramaturge et cinéaste française. Elle est révélée en 1950 par un roman d'inspiration largement autobiographique, Un barrage contre le Pacifique et obtient le prix Goncourt en 1984 avec L'Amant.

" La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle. "

" Se trouver dans un trou, au fond d'un trou, dans une solitude quasi totale et découvrir que seule l'écriture vous sauvera. "

" Apprendre la durée exacte du temps (...) c'est aussi ça, sans doute, apprendre l'intelligence. "

Hiroshima mon amour

" Écrire, c'était ça la seule chose qui peuplait ma vie et qui l'enchantait. Je l'ai fait. L'écriture ne m'a jamais quittée. "

" On ne peut pas écrire sans la force du corps. Il faut être plus fort que soi pour aborder l'écriture... "

Écrire

" C'est ça l'écriture. C'est le train de l'écrit qui passe par votre corps. Le traverse. C'est de là qu'on part pour parler de ces émotions difficiles à dire, si étrangères et qui néanmoins, tout à coup, s'emparent de vous. "

" C'est drôle le bonheur, ça vient d'un seul coup, comme la colère. "

" Les femmes jouissent d'abord par l'oreille. "

" Ecrire, c'est hurler sans bruit. "

" Il reste toujours quelque chose de l'enfance, toujours... "

" On ne trouve pas la solitude, on l'a fait. "

" Ce qui remplit le temps c'est vraiment de le perdre. "

La Vie matérielle