Isabel Allende, née le 2 août 1942, est une journaliste et écrivaine chilienne naturalisée américaine. Crédit photo : Lesekreis
  • Montrez-vous, montrez-vous, montrez-vous, et au bout d'un moment, la muse se montrera également.
  • Pour les femmes les meilleurs aphrodisiaques sont les mots. Le point g est dans les oreilles. Celui qui cherche le plus bas perd son temps.
  • Le sage est humble parce qu'il sait qu'il ne sait pas grand-chose.
  • L'écriture, c'est comme le crochet pour moi ; j'ai toujours peur de manquer un point.
  • La guerre est le chef-d'œuvre des militaires, le couronnement de leur formation, la gloire suprême de leur profession. Ils n'ont pas été créés pour briller en paix.
  • La mort n'existe pas ma fille. Les gens ne meurent que lorsqu'ils sont oubliés. Ma mère m'a expliqué juste avant de partir. Si tu peux te souvenir de moi, je serai toujours avec toi.
    Eva Luna, éd. Fayard
  • Personne ne sait pour qui il écrit. Chaque livre est un message dans une bouteille jetée à la mer dans l'espoir qu'il atteigne une autre rive.
    Mon pays réinventé, éd. Grasset
  • Tout comme lorsque nous venons au monde, lorsque nous mourons, nous avons peur de l'inconnu. Mais la peur est quelque chose d'intérieur qui n'a rien à voir avec la réalité. Mourir, c'est comme naître : seulement un changement.
    La Maison aux esprits, éd. Fayard
  • Tu ne peux pas trouver quelqu'un qui ne veut pas être trouvé.
    La Maison aux esprits, éd. Fayard
  • Nos pensées façonnent ce que nous prenons pour la réalité.
  • La mémoire imprime en noir et blanc, les gris se perdent en chemin, on oublie les nuances.