Citations de Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut, né le le 30 juin 1949, est un philosophe, écrivain et essayiste français. Auteur de nombreux essais sur la littérature, l'amour, la modernité, il a également enseigné à l'École polytechnique, entre 1989 et 2014, au département Humanités et sciences sociales. Il est élu à l'Académie française en 2014.

" En voulant réduire, jusqu'à la faire disparaître, la part de l'immaîtrisable et de l'incalculable, on bâtit une société d'esclaves. "

Un Cœur intelligent, éd. Stock/Flammarion

" Être moderne, c'est se séparer, c'est surmonter, progresser, avancer, dépasser, transcender : mouvement actif, conquérant, volontaire. Survivre, c'est être quitté. Le Moderne va de l'avant, le survivant regarde vers l'arrière. L'un est projet, l'autre, regret. "

Nous autres, modernes : Quatre leçons, éd. Ellipses

" Nous ne produisons du neuf qu'à partir de ce que nous avons reçu. Oublier ou excommunier notre passé, ce n'est pas nous ouvrir à la dimension de l'avenir : c'est nous soumettre, sans résistance, à la force des choses. "

L'Identité malheureuse, éd. Stock

" Nul ne pense par lui-même sans un détour par les autres, et notamment par ce qui a été pensé avant lui. "

L'Identité malheureuse, éd. Stock

" La rationalité règne indubitablement, mais il est devenu difficile d'opposer, sans autre forme de procès, les calculs de la raison aux ténèbres de la superstition car les processus que la raison déchaîne n'ont rien de raisonnable. "

Nous autres, modernes : Quatre leçons, éd. Ellipses

" Ma culture : l'esprit du peuple auquel j'appartiens et qui imprègne à la fois ma pensée la plus haute et les gestes les plus simples de mon existence quotidienne. "

La Défaite de la pensée, éd. Gallimard

" Avant, c'était l'excellence qui créait la notoriété. Aujourd'hui, c'est la notoriété qui crée l'excellence. "

" Il n'y a plus de choses dans l'univers d'Internet, il n'y a plus que des informations et des images. Vivre parmi les non-choses : tel est le sort commun. "

" L'amour-propre, c'est précisément la perte de toute propriété, l'hémorragie du moi, la soumission intégrale de l'être au regard et au jugement des autres. "

Un Cœur intelligent, Ed. Stock/Flammarion

" On appelle progrès les processus qui nous emportent et qui enlaidissent le monde. "

La Grande Librairie, 26/10/2017