Martin Gray, né Mietek Grayewski (27 avril 1922 - 25 avril 2016) est un écrivain franco-américain, d'origine polonaise. Il est connu pour son livre Au nom de tous les miens, dans lequel il décrit une partie de sa vie et notamment le drame d'avoir perdu à deux reprises toute sa famille, d'abord dans les camps d'extermination nazis, puis dans l'incendie de sa maison dans le Sud de la France.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Américaine
  • Profession, récompense : Écrivain
  • Date de naissance : 27 avril 1922
  • Date de décès : 25 avril 2016
  • Aimer, c'est réussir à donner à l'autre confiance en lui.
  • Depuis que l'homme est homme, personne, aucune force, aucun régime n'a pu détruire l'aspiration au bonheur.
    Au nom de tous les hommes
  • Il faut, pour maîtriser sa vie, chaque jour se souvenir de la précarité des choses.
    Au nom de tous les hommes
  • Un homme vaut un homme, et le plus humain, le plus riche n'est pas le plus illustre ou le plus fortuné.
    Au nom de tous les hommes
  • Il n'y a pas d'événement qui soit vain dans la vie. Pas de jour, pas d'épreuves qui soient inutiles. À condition qu'on ne les contemple pas, fascinés, immobiles comme l'est une proie d'un serpent, mais qu'on se serve d'eux comme un appui pour aller plus avant.
    Le livre de la vie
  • La vie : chacun de nous en fait une expérience nouvelle, personnelle. Et de toute expérience, dure ou douce, l'homme doit tirer du bien.
    Le livre de la vie
  • L'amour, c'est sentir qu'on est une parcelle agissante du monde.
  • Les mots et la parole ont une force insoupçonnée. Ils sont la tourmente ou la brise. La pluie qui dévaste ou l'eau qui irrigue.
    Le livre de la vie