Claude Bernard ( - ) est un médecin et physiologiste, connu pour l'étude du syndrome de Claude Bernard-Horner. Il est considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession, récompenses : Médecin, Physiologiste
  • Date de naissance : 12 juillet 1813
  • Date de décès : 10 février 1878
  • La vie n'est que la mort organique, c'est-à-dire qu'une cellule ne peut se maintenir dans un état autre qu'en avançant constamment vers la mort.
    Manuscrits
  • Le vrai est une affaire de sentiment. Qu'est ce qui nous dit qu'un raisonnement est juste ? Le sentiment. L'essentiel est de sentir juste et non pas de raisonner juste.
    Manuscrits
  • Une main habile sans la tête qui la dirige est un instrument aveugle ; la tête sans la main qui réalise reste impuissante.
    Introduction à l'étude de la médecine expérimentale
  • Il ne suffit pas de dire : je me suis trompé ; il faut dire comment on s'est trompé.
  • C'est ce que nous croyons déjà connaître qui nous empêche souvent d'apprendre.
  • Rien ne se perd ni rien ne se crée dans la nature.
  • L'expérience n'est qu'une observation invoquée dans un but de contrôle.
  • S'il fallait tenir compte des services rendus à la science, la grenouille occuperait la première place.
  • À la source de toute connaissance, il y a une idée, une pensée, puis l'expérience vient confirmer l'idée.
  • Rien ne se manifeste immédiatement, il y a toujours un travail préparatoire souterrain dont on ne s'aperçoit pas.
    Principe de médecine expérimentale, éd. P.U.F