Citations de Ernest Renan

Ernest Renan
Joseph Ernest Renan ( - ) est un écrivain, philologue, philosophe et historien français.

" Le bonheur, c'est le dévouement à un rêve ou à un devoir. "

Souvenirs d'enfance et de jeunesse

" Le simple écolier sait maintenant des vérités pour lesquelles Archimède eût sacrifié sa vie. "

Souvenirs d'enfance et de jeunesse

" C'est par la chimie à un bout, par l'astronomie à un autre, c'est surtout par la physiologie générale que nous tenons vraiment le secret de l'être, du monde, de Dieu, comme on voudra l'appeler. "

Souvenirs d'enfance et de jeunesse

" Les vrais vaincus de la guerre, ce sont les morts. "

" Ce qui constitue une nation, ce n'est pas de parler la même langue, ou d'appartenir à un groupe ethnographique commun, c'est d'avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir en faire encore dans l'avenir. "

" Quand on a le droit de se tromper impunément, on est toujours sûr de réussir. "

" L'ivresse est la seule forme sous laquelle les hommes sans culture peuvent concevoir l'idéal. "

" L'homme est désespéré de faire partie d'un monde infini, où il compte pour zéro. "

" Une patrie se compose de morts qui l'ont fondée aussi bien que de vivants qui la continuent. "

Discours et conférences

" Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé. Tout ce que nous faisons, tout ce que nous sommes, est l'aboutissement d'une travail séculaire. "

Souvenirs d'enfance et de jeunesse

" Le prétendu Dieu des armées est toujours pour la nation qui a la meilleure artillerie, les meilleurs généraux. "

" Le hasard est ce qui n'a pas de cause morale proportionnée à l'effet. "

L'Avenir de la sciences

" L'élection encourage la charlatanisme. "

La Réforme intellectuelle et morale de la France

" La masse est lourde, grossière, dominée par la vue la plus superficielle de l'intérêt. "

La Réforme intellectuelle et morale de la France

" Celui qui obéit est presque toujours meilleur que celui qui commande. "

Dialogues et Fragments philosophiques