Jean Carmet ( - ) est un acteur et scénariste français (crédit photo : Georges Biard).
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession, récompenses : Comédien, Scénariste
  • Date de naissance : 25 avril 1920
  • Date de décès : 20 avril 1994
  • La seule arme qui m'intéresse, c'est le tire-bouchon.
  • Sans mes amis je ne serais rien, c'est eux qui m'ont inventé.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Je considère la vieillesse comme une insulte. Je vais finir dans le désordre.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • J'aime bien lire le journal des écrivains, c'est comme si on regardait par le trou de la serrure.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Un comédien, c'est un homme qui se fond au terrain, au film, au ton des autres.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Être acteur, cela demande une espèce d'énergie, de vie, une énergie musculaire et le jour où on ne peut plus le faire, cela correspond avec la page qui se tourne.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Toujours accepter le hasard dans la vie et toujours le refuser dans les scénarios.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • J'aime transmettre les histoires qu'on me raconte et enjoliver les miennes. Comme acteur, je me promène dans la vie des autres. Et dans la vie, je fais pareil.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Vider une bouteille avec quelqu'un, c'est une manière pudique de se dire l'amitié. Il faudrait que les bistrots aient un parfum d'éternité.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Un homme qui ne boit pas de vin du tout est suspect.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • L'expérience n'intervient que quand on n'a rien à dire. Le plaisir des mots, c'est aussi le secret des mots, le silence.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • C'est très mal vu d'être optimiste. Les gens adorent annoncer les nouvelles, surtout les mauvaises.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon
  • Pour briller j'ai besoin de m'entourer de gens moins intelligents que moi. J'ai du mal à en trouver.
    Je suis la badaud de moi-même - Ed. Plon