Citations de Pierre Desproges

Pierre Desproges
Pierre Desproges ( - ) est un humoriste français réputé pour son humour noir, son anticonformisme virulent et son sens de l'absurde. Crédit photo : Roland Godefroy

" Sans l'ennemi la guerre est ridicule. "

" Alunissage : Procédé technique consistant à déposer des imbéciles sur un rêve enfantin. "

" J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas. "

" La culture, c'est comme l'amour. Il faut y aller à petits coups au début pour bien en jouir plus tard. "

" Toute la vie est une affaire de choix. Cela commence par : "la tétine ou le téton ?" Et cela s'achève par : "Le chêne ou le sapin ?" "

" L'ennemi, c'est comme le sexe. Faut tirer dessus de temps en temps pour avoir la paix. "

" Pour que votre voyage de noces soit un succès total sur le plan touristique, sentimental et sexuel, la première chose à faire est de partir seul. "

" Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu : c'est normal, c'est la place du mort. "

" Dieu est peut-être éternel, mais pas autant que la connerie humaine. "

" Le savoir-vivre est la somme des interdits qui jalonnent la vie d'un être civilisé, c'est à dire coincé entre les règles du savoir-naître et celles du savoir-mourir. "

" Je n'aurai pas pu être boucher. J'avais pas le cœur. Je n'aurais pas pu être matador. J'avais pas les tripes. J'aurais pas pu être Bardot. J'avais pas les fesses. "

" L'erreur judiciaire est le plus sûr allié de la justice d'exception. Combien d'innocents courraient encore, s'il n'y avait pas d'erreurs judiciaires ? "

" Moi, j'ai pas de cancer, j'en n'aurai jamais, je suis contre. "

" Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? "

" Les diplômes sont faits pour les gens qui n'ont pas de talent. Vous avez du talent ? Ne vous emmerdez pas à passer le bac. "

" Les deux caractéristiques essentielles de l'Anglais sont l'humour et le gazon. Sans humour et sans gazon, l'Anglais s'étiole et se fane et devient creux comme un concerto de Schönberg. "