Sénèque (vers 4 av. J.-C. - 65 ap. J.-C.) est un philosophe de l'école stoïcienne, dramaturge et un homme d'État romain du Ier siècle de l'ère chrétienne.
  • L'art de vivre, il faut toute la vie pour l'apprendre ; et ce qui vous surprendra peut-être davantage, toute la vie il faut apprendre à mourir.
    De la brièveté de la vie
  • Nous ne vivons que la moindre partie du temps de notre vie ; car tout le reste de sa durée n'est point de la vie , mais du temps.
    De la brièveté de la vie
  • Rien n'entraîne a de plus grands malheurs que de se conformer à la rumeur publique, en estimant que les meilleurs choix sont ceux du plus grand nombre, de se laisser conduire par la multiplicité des exemples cela parce que nous vivons non d'après la raison mais dans un esprit d'imitation.
    La vie heureuse
  • En tout, l'excès est un vice.
  • La conscience d'avoir bien agi est une récompense en soi.
  • Il est parfois bon d'avoir un grain de folie.
  • Celui qui cherche la sagesse est un sage, celui qui croit l'avoir trouvée est un fou.
  • Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
  • A force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse.
  • Pourquoi gémir sur les détails de la vie ? C'est la vie entière qu'il faut déplorer.
    Consolation à Marcia
  • Personne ne peut porter longtemps le masque.
  • La chance n'est que la conjonction de la volonté et de circonstances favorables.
  • Il y a ce qui nous tourmente plus qu'il n'est nécessaire, ce qui nous tourmente avant qu'il soit nécessaire, ce qui nous tourmente alors que ce n'est absolument pas nécessaire. Notre douleur, nous l'augmentons, nous l'anticipons, nous l'inventons.
  • Quand survient l'épreuve, il est trop tard pour préparer notre âme à l'assumer.
  • Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir.