Citations de Maurice Druon

Maurice Druon
Maurice Druon (23 avril 1918 - 14 avril 2009) est un écrivain et homme politique français. Ses romans les plus connus sont Les Grandes Familles, prix Goncourt 1948, et surtout la saga des Rois maudits, roman historique en sept tomes publiés entre 1955 et 1977. Élu à l'Académie française en 1966, il en devient le secrétaire perpétuel de 1985 à 1999. Il fut un temps ministre des Affaires culturelles en 1973-1974.

" Il est toujours plus facile d'être un révolté que d'être une chef. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Marcher devant le troupeau ne signifie jamais qu'on cesse d'en faire partie. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" À gouverner les hommes de trop haut, on perd l'habitude de les regarder. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Savoir distinguer la servilité de l'obéissance est un des rudiments de l'art de gouverner. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Les hommes au pouvoir ne doivent jamais attendre que les sentiments qu'on leur témoigne soient totalement désintéressés. Les gens, lorsqu'ils s'inclinent devant eux, cherchent toujours sur le tapis quelque miette de puissance à y ramasser. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" De toutes les activités humaines, le pouvoir est celle où l'on voit le plus de personnes médiocres accomplir d'éclatantes carrières. Cela tient de ce qu'il existe dans la société un certain nombre de fonctions de gouvernement qui doivent être tenues continûment, et qu'il ne se trouve pas toujours assez d'hommes supérieurs pour les occuper. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Qui veut s'attacher des dévouements passionnés doit veiller à constamment surprendre. Car il s'agit d'occuper l'esprit d'autrui, et l'on n'y parvient jamais mieux qu'en y installant la curiosité et l'incertitude. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" S'imposer sans proposer n'est que funeste orgueil. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Veiller constamment à nous faire aimer de ceux qui nous servent est une des formes les plus subtiles du combat pour la puissance. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Aimer un être, c'est lui accorder une préférence, lui reconnaître une primauté, donc un pouvoir. Être aimé, c'est se voir reconnaître cette prépondérance. Nos rapports amoureux sont des rapports de puissance à puissance. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Tout privilège qui cesse d'être la contrepartie d'un service rendu à la collectivité finit par détruire ceux qui le détiennent. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Le pouvoir fait l'Histoire ; la loi fait la Civilisation. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Une tradition, ce n'est jamais qu'un progrès qui a réussi. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" L'ordre n'est que faux ordre qui se fonde sur la contrainte. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" Les gens qui se font une règle de prudence ou de mépris de ne pas participer à la politique ne doivent pas se plaindre si celle qu'on fait leur déplaît. Le gouvernement de l'État n'est pas un spectacle, et le refus d'y prendre part ôte tout droit de critique. "

Le pouvoir, éd. Hachette

" L'homme a besoin de se reconnaître et de s'admirer en de suprêmes représentations ; c'est une compensation aux renoncements qu'il doit consentir à la société. Il vit sa primauté par délégation. Le succès, la célébrité, la gloire sont une manière de pouvoir, puisque ce sont des primautés consenties par le suffrage de la foule. "

Le pouvoir, éd. Hachette