Novalis, de son vrai nom Georg Philipp Friedrich Freiherr (2 mai 1772 - 25 mars 1801) est un poète, romancier, philosophe de l'Électorat de Saxe. Novalis s'intéresse également aux sciences et laisse, après sa mort prématurée, des milliers de notes.
  • L'amour est une répétition sans fin.
    Henri d'Ofterdingen
  • Ce n'est pas le sujet qui est le but de l'art, mais l'exécution !
    Henri d'Ofterdingen
  • Pour moi, le rêve est une sauvegarde contre la monotonie et la médiocrité de l'existence, le libre délassement de l'imagination créatrice grâce auquel celle-ci peut entremêler toutes les images de la vie et rompre, par un joyeux jeu d'enfants, la perpétuelle solennité de l'adulte. Sans les songes, nous vieillirions plus vite...
    Henri d'Ofterdingen
  • Le règne de la nuit ne connaît ni temps ni espace, le sommeil a pour lui toute l'éternité.
  • Prier est dans la religion ce que penser est dans la philosophie. Prier, c'est créer de la religion.
  • Le siège de l'âme est là où le monde intérieur touche le monde extérieur.
  • L'amour n'est rien d'autre que la suprême poésie de la nature.
    Henri d'Ofterdingen
  • Nous sommes liés de plus près à l'invisible qu'au visible.
  • Le plus grand de tous les biens, c'est la force de l'imagination.
    Œuvres complètes, éd. Gallimard
  • Le véritable acte philosophique est le meurtre de soi.
    Œuvres complètes, éd. Gallimard
  • L'art est le compliment de la nature.
  • Pour bien connaître une vérité, il faut l'avoir combattue.