Ralph Waldo Emerson ( - ) est un essayiste, philosophe et poète américain.
  • N'allez pas où va le chemin. Allez là où il n'y en a pas encore, et ouvrez la route.
  • L'homme est le vestige d'un dieu.
    Nature
  • L'idéal de la vie n'est pas l'espoir de devenir parfait, c'est la volonté d'être toujours meilleur.
  • Gravez dans votre cœur que chaque jour qui passe est le meilleur de l'année.
  • Rester soi-même dans un monde qui tente constamment de te changer est le plus grand accomplissement.
  • La fortune suprême d'un homme est de naître pour accomplir une tâche qui le rende heureux, que ce soit pour tresser des corbeilles, forger des glaives, creuser des canaux, sculpter des statues ou composer des chansons.
  • L'homme contient en lui-même tout ce qui lui est nécessaire pour se gouverner.
  • Ce qui se trouve derrière ou devant nous n'a que peu d'importance, comparé à ce qui se trouve en nous.
  • A chacun de nous, Dieu offre le choix entre la vérité et la tranquillité. ce choix, faites-le : jamais vous n'obtiendrez à la fois l'une et l'autre.
  • C'est notre façon de voir les choses qui fait du monde un enfer ou un paradis.
  • Ce que vous persévérez à faire devient de plus en plus facile. La tâche ne change pas mais vos capacités augmentent.
  • Rire souvent et sans restriction ; s'attirer le respect des gens intelligents et l'affection des enfants ; tirer profit des critiques de bonne foi et supporter les trahisons des amis supposés ; apprécier la beauté ; voir chez les autres ce qu'ils ont de meilleur ; laisser derrière soi quelque chose de bon, un enfant en bonne santé, un coin de jardin ou une société en progrès ; savoir qu'un être au moins respire mieux parce que vous êtes passé en ce monde ; voilà ce que j'appelle réussir sa vie.
  • À travers la tranquillité du paysage (...), l'homme contemple quelque chose d'aussi magnifique que sa propre nature.
  • L'amour est un maître qui n'a pas de supérieur, l'amour est le médecin et l'éducateur des âmes.
    La conduite de la vie (1860)
  • Les grands hommes, les génies, les saints, n'ont fait de grandes choses que parce qu'ils étaient inspirés par un grand idéal. On a besoin d'accrocher sa charrue aux étoiles.