Citations de Montaigne

Montaigne
Michel Eyquem, seigneur de Montaigne, ou plus simplement Montaigne ( - ) est un écrivain, philosophe, moraliste et homme politique français de la Renaissance connu pour ses Essais, tout premier ouvrage de ce genre de l'époque moderne.

" Le peuple se trompe : on va bien plus facilement par les bouts, là où l'extrémité sert de borne d'arrêt et de guide, que par la voie du milieu large et ouverte, mais bien moins noblement et de façon moins estimable. "

Essais

" Je ne partage point cette erreur commune de juger d'un autre d'après ce que je suis. Je crois aisément qu'il y a des qualités différentes des miennes [...] Je conçois et crois bonnes mille manières de vivre opposées ; au contraire du commun des hommes, j'admets en nous plus facilement la différence que la ressemblance. "

Essais

" Le vrai miroir de nos discours est le cours de nos vies. "

Essais

" La parole est à moitié à celui qui écoute, et à moitié à celui qui parle. "

Essais

" La vieillesse nous attache plus de rides en l'esprit qu'au visage ; et ne se voit point d'âmes, ou fort rares, qui en vieillissant ne sentent l'aigre et le moisi. "

Essais

" Les soldats devraient craindre leur général encore plus que leur ennemi. "

Essais

" Le grand art de l'homme fin est de ne le point paraître. "

Essais

" Un fait courageux ne doit pas conclure un homme vaillant. "

Essais

" Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive. "

Essais

" Notre grand et glorieux chef-d'œuvre, c'est vivre à propos. Toutes autres choses, régner, thésauriser, bâtir, n'en sont qu'appendicules et adminicules pour le plus. "

Essais

Vie

" Savoir par cœur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. "

Essais

" Quand je pourrais me faire craindre, j'aimerais encore mieux me faire aimer. "

Essais

" Qui craint de souffrir, il souffre déjà de ce qu'il craint. "

Essais

" L'une des plus grandes sagesses en l'art militaire, c'est de ne pas pousser son ennemi au désespoir. "

Essais

" Les lois se maintiennent en crédit non parce qu'elles sont justes, mais parce qu'elles sont lois. "

Essais

Loi