William Somerset Maugham (25 janvier 1874 - 16 décembre 1965) est un romancier, nouvelliste et dramaturge britannique.
  • Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît.
  • Les déclarations d'amour pour toujours ne sont jamais ridicules quand elles s'accompagnent d'émeraudes.
  • Les choses qui vous échappent ont plus d'importance que les choses qu'on possède.
  • C'est au cours d'un dîner copieux que la spiritualité de l'homme se manifeste avec le plus d'évidence.
  • La tragédie de l'amour est l'indifférence.
    The Trembling of a Leaf
  • L'argent est comme un sixième sens - et vous ne pouvez pas utiliser les cinq autres sans lui.
    NY Times Magazine (18/10/1958)
  • Ce qui rend la vieillesse difficile à supporter n'est pas la baisse de ses facultés mentales et physiques, mais le fardeau de ses souvenirs.
    Points of View
  • La mort est une affaire très ennuyeuse et morne. Et je vous conseille de ne rien avoir à y faire.
    Cité dans "Conversations with Willie" de Robin Maugham
  • Pour bien manger en Angleterre, vous devez prendre un petit déjeuner trois fois par jour.
    Cité dans "Somerset Maugham" de Ted Morgan
  • Ma conviction personnelle est qu'il n'y a pratiquement personne dont la vie sexuelle, si elle était diffusée, ne remplirait pas le monde entier de surprise et d'horreur.
    Cité dans "Somerset Maugham" de Ted Morgan
  • Vous savez, il y a deux bonnes choses dans la vie, la liberté de pensée et la liberté d'action.
    Of Human Bondage
  • C'est une illusion que la jeunesse est heureuse, une illusion de ceux qui l'ont perdue ; les jeunes savent qu'ils sont misérables, car ils sont pleins des faux idéaux qui leur ont été inculqués, et chaque fois qu'ils entrent en contact avec le réel, ils sont meurtris et blessés.
    Of Human Bondage
  • Les hommes ne recherchent qu'une chose dans la vie - leur plaisir.
    Of Human Bondage
  • Les gens vous demandent des critiques, mais ils ne veulent que des éloges.
    Of Human Bondage
  • Vous entendrez des gens dire que la pauvreté est le meilleur aiguillon pour l'artiste. Ils n'en ont jamais senti le fer dans leur chair. Ils ne savent pas à quel point elle vous rend méchant. Elle vous expose à des humiliations sans fin, elle vous coupe les ailes, elle vous ronge l'âme comme un cancer. Ce n'est pas la richesse que l'on demande, mais juste assez pour préserver sa dignité, pour travailler sans entrave, pour être généreux, franc et indépendant.
    Of Human Bondage
  • 1
  • 2
  • 3
  • »