Montesquieu

Montesquieu
Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, plus connu sous le nom de Montesquieu ( - ) est un moraliste et surtout un penseur politique, précurseur de la sociologie, philosophe et écrivain français des Lumières. Montesquieu est l'un des penseurs de l'organisation politique et sociale sur lesquels les sociétés modernes et politiquement "libérales" s'appuient.

" Le ciel peut seul faire les dévots ; les Princes font les hypocrites. "

" Il y a de mauvais exemples qui sont pires que les crimes : et plus d'États ont péri parce qu'on a violé les mœurs que parce qu'on a violé les lois. "

Loi

" C'est un malheur qu'il y a trop peu d'intervalle entre le temps où l'on est trop jeune et le temps où l'on est trop vieux. "

Vie

" La raison pour laquelle les sots réussissent toujours dans leurs entreprises, c'est que, ne sachant pas et ne voyant pas quand ils sont impétueux, ils ne s'arrêtent jamais. "

" Je rends grâce au Ciel de ce qu'ayant mis en moi de la médiocrité en tout, il a bien voulu en mettre un peu moins dans mon âme. "

" La justice consiste à mesurer la peine et la faute, et l’extrême justice est une injure. "

" Le gouvernement monarchique a un grand avantage sur le républicain : les affaires étant menées par un seul, il y a plus de promptitude dans l'exécution. "

De l'esprit des lois

" Je n'ai pas été fâché de passer pour distrait : cela m'a fait hasarder bien des négligences qui m'auraient embarrassé. "

" Un homme n'est pas malheureux parce qu'il a de l'ambition, mais parce qu'il en est dévoré. "

" J'ai toujours vu que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l'air fou et être sage. "

" Quand dans un royaume il y a plus d'avantage à faire sa cour qu'à faire son devoir, tout est perdu. "

De l'esprit des lois

" Je pardonne aisément par la raison que je ne sais pas haïr. Il me semble que la haine est douloureuse. "

" Il ne faut pas beaucoup d'esprit pour enseigner ce que l'on sait, il en faut infiniment pour enseigner ce qu'on ignore. "

" Je tremble toujours qu'on ne parvienne, à la fin, à découvrir quelque secret qui fournisse une voie plus abrégée pour faire périr les hommes, détruire les peuples et les nations entières. "

Lettres persanes

" Il faut pleurer les hommes à leur naissance et non pas à leur mort. "

Lettres persanes

" Le temps, qui consume tout, détruira les erreurs mêmes. "

Lettres persanes