Albert Einstein ( - ) est un physicien. Il publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905, et une théorie de la gravitation dite relativité générale en 1915. Il contribue largement au développement de la mécanique quantique et de la cosmologie, et reçoit le prix Nobel de physique en 1921 pour son explication de l’effet photoélectrique. Son travail est notamment connu pour l’équation E=mc², qui établit une équivalence entre la matière et l’énergie d’un système.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Américaine
  • Profession, récompense : Scientifique
  • Date de naissance : 14 mars 1879
  • Date de décès : 18 avril 1955
  • Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément.
  • La liberté consiste à se discipliner au lieu de se laisser discipliner.
  • La valeur morale ne peut pas être remplacée par la valeur intelligence et j'ajouterai : Dieu merci !
    Comment je vois le monde, éd. Flammarion
  • L'information n'est pas la connaissance. La seule source de connaissances est l'expérience. Vous avez besoin d'expérience pour acquérir la sagesse.
  • Ce qui m'intéresse vraiment, c'est de savoir si Dieu avait le choix dans la création du monde.
  • Il est grand temps de substituer à l'idéal du succès l'idéal du service.
  • Je suis reconnaissant à tous ceux qui m'ont dit non. C'est à grâce à eux que je suis moi-même.
  • Pour les physiciens, la distinction entre le passé, le présent et l'avenir n'est qu'une illusion, même si elle est têtue.
  • Éveiller et renforcer le plaisir de travailler chez le jeune homme est la tâche la plus importante pour les éducateurs. Seule une telle base conduit au bonheur de posséder l'un de ces biens les plus précieux du monde : la connaissance ou l'habileté artistique.
  • Le mot Dieu n'est pour moi rien d'autre que l'expression et le produit des faiblesses humaines, et la Bible un recueil de légendes vénérables mais malgré tout assez primitives.
    Lettre à Éric Gutkind, 3 janvier 1954
  • Je suis assez artiste pour puiser librement dans mon imagination. L'imagination est plus important que la connaissance. Les connaissances sont limitées. L'imagination entoure le monde.
  • Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.
  • La mort n'est pas la pire chose de la vie. Le pire, c'est ce qui meurt en nous quand on vit.
  • Si un bureau en désordre est révélateur d'un esprit brouillon, que dire d'un bureau vide ?
  • Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi.
  • «
  • 1
  • ...
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7