• [...] il y a des mots qui ne sont pas comme les autres, des mots qui possèdent une valeur particulière connue des seuls initiés.
    Le livre du rire et de l'oubli, éd. Gallimard
  • Celui qui ne se soucie pas du but, ne demande pas où il va !
    Le livre du rire et de l'oubli, éd. Gallimard
  • Nous sommes tous prisonniers d'une conception figée de ce qui est important et de ce qui ne l'est pas, nous fixons sur l'important des regards anxieux, pendant qu'en cachette, dans notre dos, l'insignifiant mène sa guérilla qui finira par changer subrepticement le monde et va nous sauter dessus par surprise.
    Le livre du rire et de l'oubli, éd. Gallimard
  • Par une certaine partie de nous-mêmes, nous vivons tous au-delà du temps. Peut-être ne prenons-nous conscience de notre âge qu'en certains moments exceptionnels, étant la plupart du temps des sans-âge.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • La vocation de la poésie n'est pas de nous éblouir par une idée surprenante, mais de faire qu'un instant de l'être devienne inoubliable et digne d'une insoutenable nostalgie.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • Le piège de la haine, c'est qu'elle nous enlace trop étroitement à l'adversaire.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • La solitude : douce absence de regards.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • L'homme peut mettre fin à sa vie. Mais il ne peut mettre fin à son immortalité.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • Il en va de l'érotisme comme de la danse : l'un des partenaires se charge toujours de conduire l'autre.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • J'ose affirmer qu'il n'y a pas d'érotisme authentique sans art de l'ambiguïté ; plus l'ambiguïté est puissante, plus vive est l'excitation.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • Être mortel est l'expérience humaine la plus élémentaire, et pourtant l'homme n'a jamais été en mesure de l'accepter, de la comprendre, de se comporter en conséquence. L'homme ne sait pas être mortel. Et quand il est mort, il ne sait même pas être mort.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • [...] la valeur d'un hasard est égale à son degré d'improbabilité.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • Ce qui est insoutenable dans la vie, ce n'est pas d'être, mais d'être son moi.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • La honte n'a pas pour fondement une faute que nous aurions commise, mais l'humiliation que nous éprouvons à être ce que nous sommes sans l'avoir choisi, et la sensation insupportable que cette humiliation est visible de partout.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • Vivre, il n'y a là aucun bonheur. Vivre : porter de par le monde son moi douloureux. Mais être, être est bonheur. Être : se transformer en fontaine, vasque de pierre dans laquelle l'univers descend comme une pluie tiède.
    L'immortalité, éd. Gallimard