Milan Kundera (né le ) est un écrivain d'origine tchèque, naturalisé français en 1981.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession, récompense : Écrivain
  • Date de naissance : 1 avril 1929
  • Rien ne me répugne comme lorsque les gens fraternisent parce que chacun voit dans l'autre sa propre bassesse.
    La plaisanterie, éd. Gallimard
  • Rien ne rapproche les gens aussi vite (même si c'est souvent un rapprochement trompeur) qu'une entente triste, mélancolique.
    La plaisanterie, éd. Gallimard
  • [...] ce ne sont pas les ennemis, mais les amis qui condamnent l'homme à la solitude.
    La plaisanterie, éd. Gallimard
  • [...] vivre dans un monde où nul n'est pardonné, où la rédemption est refusée, c'est comme vivre en enfer.
    La plaisanterie, éd. Gallimard
  • L'homme, à son insu, compose sa vie d'après les lois de la beauté jusque dans les instants du plus profond désespoir.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • L'homme ne peut jamais savoir ce qu'il faut vouloir car il n'a qu'une vie et il ne peut la comparer à des vies antérieures ni la rectifier dans des vies ultérieures.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • Le rêve est la preuve qu'imaginer, rêver ce qui n'a pas été, est l'un des plus profonds besoins de l'homme.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • Tant que les gens sont encore plus ou moins jeunes et que la partition musicale de leur vie n'en est qu'à ses premières mesures, ils peuvent la composer ensemble et échanger des motifs [...] mais, quand ils se rencontrent à un âge plus mûr, leur partition musicale est plus ou moins achevée, et chaque mot, chaque objet signifie quelque chose d'autre dans la partition de chacun.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • Trahir, c'est sortir du rang et partir dans l'inconnu.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • Le bruit a un avantage. On ne peut pas y entendre les mots.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • Il y a des idées qui sont comme un attentat.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • La nostalgie du Paradis, c'est le désir de l'homme de ne pas être homme.
    L'insoutenable légèreté de l'être, éd. Gallimard
  • Pour échapper à la souffrance, le plus souvent on se réfugie dans l'avenir. Sur la piste du temps, on imagine une ligne au-delà de laquelle la souffrance présente cessera d'exister.
  • «
  • 1
  • ...
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9