Sigmund Freud ( - ) est un médecin autrichien dont les recherches sur les processus psychiques, l'inconscient, les rêves et les névroses, l'amenèrent à créer la psychanalyse qui devient une nouvelle discipline des sciences humaines dans les années 1920.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Autrichien
  • Profession, récompense : Médecin
  • Date de naissance : 6 mai 1856
  • Date de décès : 23 septembre 1939
  • Chez la fille, il n'est pas de désir plus grand que celui de protection par le père.
  • Les femmes, peu aptes à la sublimation, souffrent d'un trop-plein de libido.
  • Les qualités de l'objet sexuel, nous les nommerons : excitantes.
  • Le caractère normal de la vie sexuelle est assuré par la conjonction vers l'objet et le but sexuel de deux courants, celui de la tendresse et celui de la sensualité.
  • La civilisation est quelque chose d'imposé à une majorité récalcitrante par une minorité qui a compris comment s'approprier les moyens de puissance et de coercition.
    L'Avenir d'une illusion
  • L'homme civilisé a troqué un morceau de possible bonheur contre un morceau de sécurité.
  • Le Dieu personnel n'est rien d'autre, psychologiquement, qu'un père transfiguré.
    Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci
  • C'est au travers de la frustration et de l'attente que naît un objet extérieur d'où vient la gratification. Sans cette frustration et cette attente, il n'y a pas de limites entre le Moi et le non-Moi.
    Au-delà du principe de plaisir, éd. Puf
  • Le ça ne supporte pas que sa gratification soit retardée. Il éprouve en permanence la tension d'un besoin non satisfait.
  • Les émotions non exprimées ne meurent jamais. Elles sont enterrées vivantes et libérées plus tard de façon plus laide.
  • L'humour, lui, peut être conçu comme la plus haute des réalisations de défense.
  • La science moderne n’a pas encore produit de médicament tranquillisant aussi efficace que quelques mots bienveillants.
  • Il existe deux variétés d'inconscient : les faits psychiques latents, mais susceptibles de devenir conscients, et les faits psychiques refoulés qui, comme tels et livrés à eux-mêmes, sont incapables d'arriver à la conscience.
    Essais de psychanalyse, éd. Payot
  • Rendre la vie supportable est le premier devoir du vivant.
    Considérations actuelles sur la guerre et la mort, éd. Payot
  • Si j'aime un autre être, il doit le mériter.