Citations de Pierre Rabhi

Pierre Rabhi
Pierre Rabhi, né en 1935, est un agriculteur, écrivain et penseur français d'origine algérienne. Expert en agroécologie, il soutient le développement de l'agriculture biologique et défend un mode de société plus respectueux des populations et de la terre. Aller plus loin : Site de Pierre Rabhi. Crédit photo : Xhienne

" La beauté qui sauvera le monde, c'est la générosité, le partage, la compassion, toutes ces valeurs qui amènent à une énergie fabuleuse qui est celle de l'amour. "

" Le futur doit être impérativement pensé et construit sur les critères et les solutions inspirés par un diagnostic très objectif de la réalité universelle. L'humanité doit pour cela se libérer d'un modèle dominant fondé sur l'asservissement, l'épuisement accéléré des ressources vitales et la détérioration biologique de la biosphère. Ce nouveau paradigme n'adviendra durablement qu'en mettant fin à l'illusion irréaliste d'un toujours plus de croissance terriblement inégalitaire, générateur de détresse et de violence. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Renoncer à l'insatiabilité comme principe de vie, c'est reconnaître positivement et avec intelligence le caractère limité de la biosphère, comme demeure de l'humanité et de toutes les créatures qu'elle héberge. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" La venue d'une élégante civilisation de la modération, de la sobriété, du partage et du respect de la vie, ne peut être sans cesse ajournée sans risque de déflagrations universelles. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Comment s'accomplir comme êtres humains quand nos vies sont réduites à une acquisition effrénée d'objets et de services ? Rompre avec cette idéologie est une étape indispensable pour que nous nous dirigions vers une société plus humaine. Privilégier un esprit critique et constructif, vivre sobrement, en favorisant une vraie convivialité dégagée de l'accumulation des marchandises, conditionnent notre capacité à vivre de façon véritablement désirable et responsable sur notre planète. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Certaines dictatures parmi les plus féroces ont pris prétexte, pour s'installer, d'une révolte tout à fait légitime contre l'oppression. Malheureusement, les opprimés sont des oppresseurs en devenir, et il en sera toujours ainsi tant que chaque individu n'aura pas éradiqué en lui-même les germes de l'oppression. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" L'argent produisant de l'argent, la spéculation monétaire est une illusion aussi dangereuse qu'une bombe à retardement. Les vraies richesses ne sont pas virtuelles. Elles sont tangibles et résultent également de la créativité humaine. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Santé de la terre, qualité de l'alimentation et santé humaine sont indissociables. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Produire et consommer localement devrait être le grand mot d'ordre planétaire. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Toute évolution technique n'est pas forcément un progrès humain et le nouveau n'est pas une valeur en soi. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Il nous faut renoncer à la compétitivité en éducation pour instaurer la complémentarité, la réciprocité, la solidarité entre les enfants. La peur d'échouer doit faire place à l'enthousiasme d'apprendre. Cette option n'est pas seulement morale, elle est profondément réaliste. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Comme la biodiversité, la culture est le bien commun des habitants de la planète. La diversité des cultures et des peuples est le gage inaliénable de tout désir d'humanisation. Cette diversité nous permet de nous émerveiller devant la différence des réponses à des questions identiques. "

Éloge du génie créateur de la société civile, éd. Babel

" Libérez-vous des croyances et des dogmes du passé, devenez votre propre maître. Soyez déraisonnables ! Avec l'amour et la fantaisie, on peut changer le monde. "

Azimut, automne 2018

" Ce qui rend heureux, ce n'est pas de posséder, mais de se relier à soi, aux autres et à la nature. Vivre sobrement, c'est réfléchir à ce dont on a vraiment besoin, simplifier sa vie, se connecter à son ressenti, à la nature et au vivant qui vibre en nous. "

Azimut, automne 2018

" Et le monde se brise un peu plus chaque jour, car l'argent a plus d'importance que les êtres humains. "